top of page
Search

How do sitting & walking help with cognition & social communication?

You might think motor milestones like sitting and walking are separate from cognition or social communication like language, play, self regulation, social interaction and learning. But when we look into this (Lobo et al., 2013), we find they are very much intertwined. When infants learn to sit and balance, they learn to see the world from a different perspective, increase their language sounds and learn to control their bodies in space. They learn to move their hands to reach, hold, explore and manipulate objects and mouth objects. As they explore the objects, put them together, take them apart, they learn through trial and error. Once they start to crawl and walk, they are moving and exploring in their environment. They learn more about where things are in space (under, over, on top), remember where they have traveled to and from and can travel to where they want to explore. With these new movements, they can go to other infants and use their utterances to interact and socialize. Infants with developmental disabilities who are unable to explore independently in their environments have been shown to experience delays in many aspects of development, not only motor. Giving these children the ability to independently explore via powered mobility equipment (Go Baby Go) have shown advancements in cognition, language and social development. If you're in the Montreal areas and your infant is having difficulties with these motor milestones contact me at janethale@pacephysio.com or www.pacephysio.com

Comment la position assise et la marche aident-elles à la cognition et à la communication sociale?

Vous pourriez penser que les jalons moteurs comme la position assise et la marche sont séparés de la cognition ou de la communication sociale comme le langage, le jeu, l'autorégulation, l'interaction sociale et l'apprentissage. Mais lorsque nous examinons cela (Lobo et al., 2013), nous constatons qu'ils sont très étroitement liés. Lorsque les bébés apprennent à s'asseoir et à s'équilibrer, ils apprennent à voir le monde sous un angle différent, à augmenter les sons de leur langage et à contrôler leur corps dans l'espace. Ils apprennent à bouger leurs mains pour atteindre, tenir, explorer et manipuler des objets et des objets buccaux. En explorant les objets, en les assemblant, en les démontant, ils apprennent par essais et erreurs. Une fois qu'ils commencent à ramper et à marcher, ils se déplacent et explorent dans leur environnement. Ils en apprennent davantage sur l'endroit où se trouvent les choses dans l'espace (sous, au-dessus, au-dessus), se souviennent d'où ils sont allés et d'où ils sont allés et peuvent se rendre là où ils veulent explorer. Avec ces nouveaux mouvements, ils peuvent aller vers d'autres nourrissons et utiliser leurs énoncés pour interagir et socialiser. Il a été démontré que les nourrissons ayant des troubles du développement qui sont incapables d'explorer de manière indépendante dans leur environnement connaissent des retards dans de nombreux aspects du développement, pas seulement moteurs. Donner à ces enfants la possibilité d'explorer de manière autonome via un équipement de mobilité motorisé (Go Baby Go) a montré des progrès dans la cognition, le langage et le développement social. Si vous êtes dans la région de Montréal et que votre bébé a des difficultés avec ces jalons moteurs, contactez-moi à janethale @ pacephysio.com ou www.pacephysio.com





11 views0 comments

Comments


bottom of page